Echec et mat – Gallimard, 1960

Echec et mat - René Ballet

Une jeune femme monte dans le train pour fuir Paris qui la brûle. Elle préfère finalement la mort à la pénombre. Que sait-on d’elle? Un visage d’oiseau, des yeux traqués. Son prénom invraisemblable : tout le monde l’appelait Ki. L’existence de quatre personnes a coupé la sienne. Ki apparaît en filigrane dans leur témoignage. Pour l’étudiant lyonnais, elle est inséparable du “groupe” et des nuits blanches de l’été 1956. Le sculpteur breton lui doit sa plus belle œuvre. Hélène et Raca ont voulu la tirer de son monde irréel. Elle en est morte. Pourquoi? Au lecteur de mener l’enquête.
Toutes les pièces du dossier lui sont transmises.

4e de couverture

 

Ki s’est jetée du rapide qui la ramenait de Paris à Lyon. Pourquoi? Quatre hommes qui ont vécu avec elle témoignent de ce qu’ils croient qu’elle fut. Le thème n’est pas neuf, mais la présentation est originale et elle donne de l’allure au roman.

Bernard Gaudez – Le Progrès


Le jeune romancier René Ballet nous convie à participer à un jeu de son invention. Un jeu passionnant, en vérité: une femme a été trouvée morte sur la voie de chemin de fer, entre Paris et Lyon. Crime ou suicide? …Cette définition très fragmentaire bien entendu, laisse la part belle au lecteur. A lui d’imaginer, de supputer… Le personnage énigmatique et pétri d’ombre de la jeune femme s’y prête très bien…

Le soir de Bruxelles


L’auteur a su, d’une manière originale, poser un problème si souvent déjà abordé. Et l’on est pris non pas tant par la personnalité de son héroïne que par le jeu intellectuel qu’il nous propose.

Ginette Guitard-Auviste – Figaro Littéraire


René Ballet a donné à son premier livre une structure originale. A peine un roman : un dossier plutôt. Mais nous nous surprenons à étudier le froid document avec intérêt, à essayer de comprendre l’évolution psychologique d’un être, écrasé par ce nouveau “mal du siècle” : l’impuissance à vivre par peur de vivre.

Ginette Guittard-Auviste – Défense de l’occident


L’art de René Ballet aura été de nous présenter un cas hors série et de nous dire : “A vous de juger”. Son procédé est adroit car il tisse un mystère là où la simple révélation aurait risqué de décevoir.

Cl. de R. – La république du Var


Qui est Ki ? Le jeu semble commander ici, on le voit, même au choix du nom du personnage, et c’est presque une absence de nom. Ki est une jeune fille qui s’est suicidée… Mais quelque chose dans le livre nous dit que René Ballet a d’autres parties à jouer…

André Stil – L’Humanité