Présentation du roman par René Ballet